KARAMEL PROD

formation professionnelle

    Les particularités de la rédaction web

    Publié le 28 avril 2021

    Définissez votre ligne éditoriale

    La première chose à faire pour bien rédiger pour le Web, est de définir votre ligne éditoriale. Elle permet de garantir la cohérence de tous vos écrits et fait le lien entre vos objectifs et les attentes de vos personas. Vous devez donc définir :

    • Le ton employé : ludique, sérieux, institutionnel, décontracté, humoristique etc.
    • Le choix du tutoiement ou du vouvoiement ;
    • Les sujets abordés ;
    • Le type de supports utilisés (articles de blog, publications sur les réseaux sociaux, newsletter, etc.) ;
    • Le rythme de publication : nombre de publications par mois ou par semaine. 

    Comme les fondations d’une maison, la ligne éditoriale est indispensable. C’est sur celle-ci que vous allez vous appuyer pour bâtir votre stratégie et tous vos contenus Web. Vous ne devez pas la négliger. 

    Imaginons que vous vous adressiez à des chefs d’entreprise. Dans ce cas , vous allez décliner votre ligne éditoriale ainsi :

    • Ton employé : corporate ;
    • Utilisation du vouvoiement ;
    • Types de support : articles de blog, publications sur LinkedIn et Facebook ;
    • Rythme de publication : 1 article par mois sur le blog, 2 publications par semaine sur LinkedIn et 3 sur Facebook.

    Ceci est un cas fictif. Adaptez ces éléments au plus près de votre persona.

    Apprenez à aller à l’essentiel

    Pour la lecture sur écran, ce comportement est assez proche, mais les visiteurs des sites internet zappent vite d’un contenu à un autre. D’où l’importance de retenir rapidement leur attention.

    Écrivez en faisant des phrases courtes. Faites peu de phrases complexes.

    Limitez les longues phrases, notamment celles de plus de 20 mots. 

    Reliez bien vos idées entre elles avec des mots de transition entre les phrases et les paragraphes : ainsi, en effet, toutefois, cependant, aussi etc.

    Rédigez des titres accrocheurs

    Un titre doit donner envie de lire le contenu. Un article de blog doit interpeller avec un titre copywrité, qui incite au clic.

    Par exemple, un titre comme celui-ci :

    « Comment perdre du poids avant l’été ?», sera moins attirant que :

    « Perdez 3 kilos avant l’été grâce à ces 5 astuces. »

    Les titres qui contiennent des chiffres, offrent des promesses ou proposent des solutions fonctionnent bien.

    Sur les réseaux sociaux, vos accroches doivent elles aussi attirer l’attention.

    Utilisez des visuels attractifs

    Évitez d’utiliser les mêmes photographies que vos concurrents. Si vous prenez des photos libres de droit, re-travaillez-les pour qu’elles vous ressemblent. 

    Optez pour des visuels d’une résolution suffisante et adaptés au thème de votre site web ou au réseau social où vous allez publier. 

    Le format sera différent dans un article de blog ou pour un réseau social. Sur votre blog, vous êtes assez libre du format choisi, vous devez prêter attention à ce qu’il s’accorde bien au design de votre site. 

    Évitez d’utiliser des images trop lourde qui risque de ralentir l’ouverture des pages web.

    Pour les différents formats, voici un exemple :

    -Sur Instagram, le format de base est carré, soit 1080 x 1080 pixels. 

    -Sur Pinterest, celui-ci est vertical et doit idéalement mesurer 735 X 1102 pixels. 

    Vous pouvez choisir des images différentes ou redimensionner celles-ci selon le support de diffusion pour gagner du temps.

    Proposez un contenu de qualité

    Pour fidéliser vos lecteurs, un contenu de qualité est une nécessité. Qu’est-ce qu’un contenu de qualité ? 

    Cela peut-être :

    • Une réponse à une question que vos personas se posent ;
    • Des astuces pour les aider ;
    • Des réflexions sur leur mode de vie ou leurs inquiétudes ;
    • Un tutoriel ;
    • Un mode d’emploi ;
    • La présentation d’outils pertinents ;
    • Un retour d’expérience ;
    • Un article de fond ;
    • La présentation d’un livre 
    • etc.

    Faites une liste des problématiques et besoins de votre cible. Celle-ci vous donnera un ensemble de thématiques à aborder dans vos différents contenus. 

    Structurez vos contenus

    Lorsque vous choisissez d’écrire un article de blog, celui-ci doit être structuré. C’est nécessaire pour qu’il soit lisible mais également pour le référencement naturel. 

    Comment s’y prendre ?

    • Choisissez un titre principal accrocheur ;
    • Définissez les sous-titres de manière à rédiger des paragraphes courts.
    • Structurez-les grâce au balisage html ou l’éditeur de texte de votre CMS.

    Le balisage html permet de mettre en valeur les titres par rapport au reste du texte. Rassurez-vous, vous n’aurez pas besoin d’apprendre à coder ! Seules certaines balises nécessitent d’être connues pour élaborer des textes structurés. 

    -La balise <title> correspond au titre de l’article. 

    Vous devez écrire :

     <title>4 raisons d’utiliser Pinterest pour votre business</title>. 

    C’est le titre de la page où l’on pourra lire votre texte et qui s’affichera dans les résultats des moteurs de recherche : 

    -Les balises <hn> définissent une hiérarchie de titres, de 1 à 6.  Seule La balise <h1> n’est pas une obligation, elle peut être une reformulation de votre <title> :

    <h1>Découvrez 4 raisons d’utiliser Pinterest pour votre entreprise</h1>

    Votre titre ne doit pas dépasser 65 caractères, au risque d’apparaître tronqué dans les résultats de Google. Placez votre requête-clé de préférence au début du titre pour éviter ce désagrément. 

    -Les balises <h2> permettent d’inclure les sous-titres principaux. 

    Si l’on reprend l’exemple précédent, on peut définir les titre suivants :

    <h2>Pinterest est un moteur de recherche</h2>

    <h2>Le réseau social est en pleine expansion</h2>

    <h2>Pinterest permet d’obtenir un trafic qualifié</h2>

    <h2>Les utilisateurs de Pinterest diffusent largement vos contenus</h2>

    Par convention, on ne met pas de ponctuation dans les titres, sauf le point d’interrogation.

    -Si vos paragraphes sont trop longs, divisez-les avec des sous-titres de <h3> à <h6> si votre texte est très long. 

    Exemple :

    <h2>Pinterest est un moteur de rechercher</h2>

    -Texte-

    <h3>Pinterest fonctionne comme Google</h3>

    -Texte-

    <h3>Les membres recherchent des requêtes-clés</h3>

    -Texte-

    Pensez aussi qu’il n’est pas très logique de mettre un seul <h3>. Les sous-titres vont au minimum par deux.

    Dans l’idéal, vos paragraphes doivent faire quelques lignes. Vous devez les présenter ainsi en ouvrant une balise <p> puis en la refermant de cette manière </p> une fois le paragraphe terminé. Les paragraphes s’insèrent naturellement dans vos différents <hn>. Ne dépassez pas 150 à 200 mots par paragraphe. 

    Vous pouvez aussi mettre certains termes comme les mots-clés en avant grâce à la balise <strong> </strong> qui place le ou les mots en gras et à la balise <em> <em>  qui les met en italique. 

    Par exemple, si vous voulez placer le mot Pinterest en gras, cela donnera :

    Pinterest : <strong>Pinterest</strong>

    Si vous utilisez un CMS comme wordpress, vous n’aurez pas à entrer ces balises, car l’éditeur de texte, vous propose d’écrire directement ces éléments au bon format : 

    Le title est positionné dans le premier champ en haut comme titre principal, et vous devez ensuite choisir la taille des titres comme vous pouvez le voir sur cette image :

    Ce sera la même chose pour mettre en avant certains mots, avec la possibilité de les passer en gras, en italique etc.

    Il faut évidemment proposer une introduction et une conclusion, nous y reviendrons lorsque nous parlerons de l’optimisation d’un texte.

    <a href="https://www.karamelprod.com/" target="_blank">Patrice</a>

    Patrice

    Patrice est responsable technique chez Karamel Prod. Il est en charge du développement de la plateforme e-learning et de l'espace tutorat.

    Vous avez un projet de formation ?

    Remplissez ce formulaire pour recevoir des informations sur le programme et le financement.

    Articles qui pourraient aussi vous intéresser