KARAMEL PROD

formation professionnelle

    Comment envisager une reconversion professionnelle sereine ?

    Publié le 8 juin 2021

    Changer de métier, passer du salariat à l’entrepreneuriat est un moment clé dans la vie d’un travailleur. Bien le préparer est donc primordial. Se réorienter n’est pas aisé et les démarches engagées sont souvent source de stress. Pour envisager une reconversion professionnelle sereine, avancez pas à pas.

    Identifier la raison du changement professionnel.

    « Celui qui ne sait pas d’où il vient ne sait pas où il va, car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l’avenir. » Otto Von Bismarck.

    À ce stade précoce du projet de reconversion, identifiez avec exactitude le motif de votre souhait de changement. C’est lui qui vous guidera. Mais si certains savent déjà ce qu’ils accompliront dans une seconde vie professionnelle, d’autres n’ont pas cette chance et demeurent dans le flou. Exprimer ce qu’on ne veut plus permet aussi d’entamer une reconversion.

    Pour vous accompagner dans ce cheminement, voici les trois principales raisons qui motivent un salarié à envisager une réorientation. Appuyez-vous dessus pour y voir plus clair.

    Le mal-être au travail.

    Le baromètre national du bonheur au travail révèle en 2020 que 34 % des actifs sont insatisfaits. Trois maladies psychologiques sont apparues depuis quelques années, avec un point commun : la perte d’épanouissement au travail.

    Arrêtons-nous un instant sur chacune d’entre elles pour les identifier.

    • Le burn-out : sans doute la pathologie la plus répandue, le burn-out (en français l’épuisement ou le surmenage) résulte d’une charge de travail trop importante. Les conséquences sur la santé physique et mentale sont redoutables : un stress chronique s’installe et la confiance en soi s’amenuise. Les cas les plus graves tombent dans la dépression nerveuse.
    • Le bore-out : l’inverse du burn-out, il traduit l’ennui au travail. Où des salariés se plaignent de trop de travail, d’autres n’en ont pas assez. Cet état les mène vers une détresse psychologique et le collaborateur délaissé et frustré se renferme.
    • Le brown-out : cette pathologie est la plus difficile à identifier et pourtant elle gagne du terrain. Elle évoque une « baisse de tension », une démotivation, un manque d’implication. Le salarié ne perçoit plus l’utilité de ce qu’il fait et ne partage plus les valeurs de l’entreprise. Bref, il s’isole avant de commencer à s’éloigner par la répétition d’arrêts maladie.

    La quête d’un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

    C’est sans doute le Graal de nombreux salariés : parvenir à créer un équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Travailler c’est bien, mais pouvoir composer avec sa vie privée, c’est mieux. Trouver le bon compromis pour donner à son quotidien davantage de saveur et de couleur : c’est la définition du rythme idéal

    Cette recherche absolue de l’harmonie se manifeste chez de plus en plus de salariés, qu’ils aient des enfants ou non. Une étude avait déjà révélé en 2018 que 39 % des Français souffraient de ce profond déséquilibre.

    Le modèle qui consiste à consacrer tout son temps au travail du lundi au vendredi semble désormais inadapté à notre époque. L’individu est en quête de sens : la notion de qualité de vie est aujourd’hui au centre des préoccupations. Avoir du temps pour soi est sain et permet une meilleure productivité dans les tâches quotidiennes.

    L’envie d’un nouveau challenge : la création d’entreprise.

    Votre travail vous plait, mais vous avez des envies d’ailleurs ? Vous êtes bien payé, mais ce n’est plus ce qui vous encourage à vous lever le matin ? Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale est justement l’illustration de la quête de sens ! 

    Renoncer à son confort de salarié (la désormais fameuse zone de confort), voilà un vrai challenge qui motive bon nombre de personnes désormais ! Se sentir libre et autonome et pouvoir enfin concilier sa vie privée avec sa vie professionnelle sont pour tous ceux qui envisagent d’apprendre un nouveau métier, des éléments moteurs. Construire une carrière qui vous ressemble est un vrai leitmotiv !

    Bâtir un plan d’action pour réorienter sa carrière.

    Vous avez pris suffisamment de recul sur la situation et vous pouvez à présent exprimer les raisons qui vous poussent à changer de voie ? Bravo, car c’est l’étape la plus déterminante. Consacrez-vous maintenant à la mise en place d’un plan d’action solide et efficace. Plus votre projet a été réfléchi et mûri en amont, plus vous avancerez avec discernement et conviction. Un changement de métier s’apparente presque à un changement de vie ! C’est ce que vous dirait une personne qui a passé des années assise derrière un bureau et qui stoppe tout pour devenir Digital Nomad !

    Recueillir les informations nécessaires.

    Bien évidemment, se réorienter ne veut pas dire foncer tête baissée vers l’inconnu. Prenez le temps dont vous aurez besoin pour recueillir toutes les informations nécessaires à votre projet de reconversion. 

    Vous n’avez jamais trop prêté d’attention à votre Compte Personnel de Formation ? C’est le moment ! Vous avez constitué au fil des années une « cagnotte » : connectez-vous, créez votre profil, consultez son solde et budgétez rapidement une formation. C’est un vrai tremplin !

    Tournez-vous aussi vers Pôle Emploi  et en fonction de votre situation, renseignez-vous sur le droit aux indemnités chômage. Conditions, durée, montant (un outil de simulation en ligne permet d’estimer l’allocation perçue par mois) : assurez vos arrières financièrement !

    Agir avec méthode et professionnalisme. 

    Vous avez réuni tous les éléments importants et votre décision est prise ? Agissez avec tact auprès de votre hiérarchie : prévenez-les suffisamment tôt de votre choix et séparez-vous en bons termes. À l’heure des réseaux sociaux, tout se sait ! 

    En fonction de la taille de votre entreprise, sollicitez votre direction des Ressources humaines pour évoquer une rupture conventionnelle de votre contrat de travail. Si elle vous est accordée, celle-ci vous permettra de percevoir une indemnité de départ

    Enfin, avancez avec méthode. Connaissez-vous l’objectif SMART ? S pour Spécifique, M pour Mesurable, A pour Atteignable, R pour Réaliste et T pour Temporel. Très utilisé en entreprise, il vous aidera à poser des limites et à calibrer votre projet.

    Se faire accompagner dans une reconversion professionnelle sereine.

    Pour avancer en toute quiétude dans une période de transition professionnelle, se faire accompagner est indispensable. C’est un gros changement que vous préparez, bien prendre le virage est donc préférable. Et pour cela, ne restez pas seul pour trouver une nouvelle voie.

    • Réalisez un bilan de compétences : analysez vos forces et vos faiblesses, attardez-vous sur votre savoir-être et projetez-vous ! De très nombreux cabinets proposent cette prestation, comparez-les et faites-la financer entre autres par votre CPF.
    • Sollicitez l’aide d’un coach : c’est plus onéreux, mais pour un accompagnement personnalisé, c’est l’idéal. Levez les doutes, identifiez les blocages, révélez vos valeurs pour cheminer avec sérénité vers une nouvelle profession !
    • Rapprochez-vous de l’APEC : les consultants de l’Aide Pour l’Emploi des Cadres vous guident dans votre réflexion. Que vous soyez junior ou sénior, faites le point sur votre parcours, listez vos priorités et avancez le cœur léger.
    • Déplacez-vous sur un salon de l’emploi. Il en est organisé partout en France et tout au long de l’année. À vos agendas et vos CV !
    • Partagez votre projet avec votre entourage proche : votre conjoint, vos parents, vos amis peuvent être de bons conseils. Ne sous-estimez pas leur capacité pour vous aider à y voir plus clair. Et dernier point non négligeable : ils sauront vous encourager et cela n’a pas de prix !

    L’heure du changement a sonné. Vous voilà prêt pour donner un nouvel élan à votre carrière. Osez vous accorder du temps, avancez avec rigueur, entourez-vous des bonnes personnes et surtout restez confiant : c’est la recette pour une reconversion professionnelle zen et réussie !

    Sophie

    Sophie

    Rédactrice Web SEO

    Vous avez un projet de formation ?

    Remplissez ce formulaire pour recevoir des informations sur le programme et le financement.

    Articles qui pourraient aussi vous intéresser